Faire un CV qui décroche des entretiens


Le CV est la clé qui permet de décrocher un entretien d'embauche, il est donc primordial de rendre son CV attrayant pour le recruteur ; Lui donner envie de lire votre CV en profondeur et de vous rencontrer en entretien d'embauche.



1) Avoir un CV lisible


Le premier regard est porté sur la forme du CV et en 5 secondes on doit comprendre qui vous êtes, votre objectif, ce que vous recherchez donc votre CV doit être agréable à lire et à regarder ; L'idéal étant de faire un CV synthétique sur une seule page.


Les couleurs sur le CV : Attention aux couleurs trop criardes, il faut rester sobre, pas plus de 3 couleurs sur le CV texte compris. Il vaut mieux jouer avec les gammes d’une même couleur plutôt que d'utiliser des couleurs totalement différentes.


La police d'écriture : Elle doit être adaptée au contexte ; Police classique du type Calibri ou Arial avec un taille être suffisante pour ne pas demander d’effort de lecture au recruteur.


Le titre du CV : Le CV doit impérativement avoir un titre ; Pour commencer on oublie les titres comme "En recherche d'emploi", le but n'étant pas de paraître désespéré dans votre recherche.

En fait avec le titre de votre CV le recruteur doit savoir en un seul coup d’œil pourquoi vous postulez ; Pour viser juste je vous recommande d'indiquer l'intitulé du poste en titre de CV.

Exemple : Vous êtes comptable et vous postulez au sein d'une entreprise qui recherche un comptable sur le pôle fournisseur ; Dans ce cas là en titre de votre CV il faudrait mettre "Comptable fournisseur" pour vraiment cibler l'offre en question.


Les blocs du CV :

En règle général votre CV va comporter 3 blocs :

- Un bloc sur vos expériences professionnelles

- Un bloc formations

- Un bloc loisir


L'idée est de hiérarchiser les différents blocs du CV ; Par exemple si vous avez peu d’expérience (notamment pour les étudiants) alors le bloc relatif aux formations devra apparaître en premier, puisque vous aurez peu d'expérience et que les formations seront l'élément principal de votre CV. Dans tous les autres cas ce sont les expériences qui sont à mentionner en premier tout en haut du CV. D'ailleurs si vous avez beaucoup d’expérience la taille du bloc relatif à vos expériences devra être bien plus conséquent que celui consacré aux formations ; L'expérience professionnelle étant l’élément à mettre le plus en avant sur le CV.

Donc si vous avez beaucoup d'expérience professionnelle c'est vraiment le bloc qui liste vos différentes expériences qui doit être prépondérant sur votre CV.

De plus que plus les formations sont lointaines et plus le bloc qui leur est consacré sera épuré ; Par exemple les périodes de stages peuvent éventuellement être supprimées ou alors très rapidement abordés au profit des expériences plus importantes pour le poste.


Mais l'idée étant de valoriser les éléments les plus probants pour le poste afin d’hameçonner le recruteur et lui donner envie de vous rencontrer en entretien.


Le bloc "loisirs" doit être petit et discret, en aucun cas il ne doit être prépondérant.

Les blocs doivent donc être classés par ordre d’importance au niveau du positionnement et de la taille.


En résumé : L’idée quand on parle d’un CV lisible c’est d’associer lisibilité et mise en évidence des éléments importants.




2) Associer vos compétences à des résultats concrets et chiffrés


Le recruteur doit avoir des éléments concrets en main pour mesurer votre degré de compétence.

Il faut donc à tout prix éviter d’énumérer une suite d’éléments factuels lâchés comme ça en liste sans aucun exemple pour les appuyer.

Pour vous aiguiller, pour chaque expérience que vous donnez voici les questions à se poser :

  • Quelles compétences développées ou améliorées ?
  • Quels sont les résultats obtenus ?

Pour faire la différence face aux autres candidats il faut montrer au recruteur des résultats, à savoir des éléments concrets qui viennent appuyer vos compétences.


Exemple pour un développeur : Vous avez par exemple pu développer vos compétences managériales ; Pendant 6 mois vous avez animé les réunions de l’équipe en charge du projet.

>> Sur votre CV vous pouvez écrire dans vos compétences : "Management : animation des réunions d'une équipe sur la réalisation d'un projet pendant 6 mois".


Exemple pour un commercial : Vous avez améliorés vos compétences de vendeur en augmentant le taux de closing de 10% ce qui a permis une hausse du CA.

>> Sur votre CV vous pouvez indiquer : "Technique de vente : augmentation du taux de closing de 10% avec une hausse du CA généré".




3) CV adapté au poste


Votre CV doit être adapté en fonction du poste, c'est-à-dire qu'il doit mettre en valeur les expériences significatives en lien avec le poste.

Pourtant, dans la plupart des CV on va retrouver les jobs étudiants ou les emplois du type : serveur, mac do etc.. Évidemment si vous souhaitez postuler pour être serveur d'accord mais dans le cas où ce n’était qu’un travail d'été, un travail temporaire alors il n'y a aucune utilité de le mentionner.


Valoriser vos compétences : Pour chaque expérience il faut se poser la question suivante : "Comment cette expérience peut être utile dans ce poste ?" S'il n'y a aucun lien alors inutile de mettre cette ligne sur votre CV ; Inutile de mettre une ligne pour mettre une ligne en plus sur votre CV si c'est juste pour montrer que vous avez travaillé pendant 2 mois l’été.


Cibler les expériences probantes pour le poste : Le recruteur recherche des expériences probantes, des expériences utiles pour le poste, le reste n’a aucun intérêt pour lui.

Il faut rester cohérent dans son CV et ne pas vouloir absolument gonfler son CV et commencer à partir dans toutes les directions ; Il faut garder le fil conducteur dans votre CV pour que tout soit logique. D'ailleurs mieux vaut supprimer une expérience superflue pour venir favoriser le développement d’une expérience plus significative.



>> Voir aussi les 5 erreurs qui plombent votre CV

 

COPYRIGHT AXEL ROBIN job-pour-moi.fr

>