10 compétences recherchées par les recruteurs

Avant d'aborder les 10 compétences recherchées par les recruteur il est bon de faire un point sur les compétences attendues en fonction du cas principalement du secteur d'activités et de la taille de l'entreprise.


Pour la majorité des employeurs le diplôme n'est pas un critère essentiel, surtout dans les secteurs opérationnels comme : la construction, l’industrie ou la réparation automobile.

Dans ces cas-là ce seront plutôt les compétences techniques qui auront de l’importance plutôt que celles liées au diplôme.

Cela se vérifie aussi dans les secteurs où le poste amène à être en contact avec le public comme l’hôtellerie, la restauration ou le commerce.


Sur l'importance accordée aux diplômes on peut faire le constat suivant : Plus l’entreprise est petite et plus les employeurs considèrent le diplôme comme un élément secondaire.

Attention, cela n’est pas vrai pour tout : En effet, pour certains domaines plus techniques comme la finance, la recherche et développement, la programmation mais aussi les domaines liés à la santé comme les médecins par exemple des compétences sont attendues et le diplôme reste alors une valeur sûre.


On en vient à ce qui nous intéresse :

La plupart des employeurs accordent plus d’importance aux compétences comportementales qu’aux compétences techniques et dans cet article je vous ai listé les 10 compétences les plus appréciées des recruteurs :


1) L'autonomie


C'est la capacité à vous organiser, à priorisez vos tâches sans que quelqu'un soit forcément là à côté pour vous tenir la main. Cela permet notamment au recruteur de vérifier si vous êtes capable de travailler seul en autonomie pour permettre au manager de libérer du temps en toute tranquillité.

Exemple : Il vous donne une tâche à faire et vous êtes capable de la réaliser en toute autonomie. 

 



2) La capacité d'adaptation


Lorsqu'on parle d'adaptation en entretien d'embauche il s'agit d'être capable de pouvoir travailler sur une nouvelle tâche, une nouvelle mission, votre capacité à vous adapter à un nouvel environnement de travail, à un changement d'équipe, un changement de manager, faire face en cas de migration de logiciel...

D'un point de vue global il s'agit d'être capable de vous adapter à une nouvelle situation dans l'entreprise.




3) Le sens des responsabilités / la fiabilité


L'idée c'est d'être moteur dans une situation donnée : Par exemple être capable de prendre à sa charge la réalisation d'un dossier de A à Z.

Exemple : Vous êtes en RH et vous devez organiser une RIG (Réunion d'Information Générale). 

 



4) Le travail en équipe


En entreprise quant on parle de travail en équipe on évoque surtout la réalisation d'un projet commun : Le partage d'idées, la création de lien, la coopération, le fait que chaque membre d'une équipe doit connaître son rôle et ce qu'il peut apporter.

En fait au travers de cette compétence le recruteur il souhaite savoir votre degré de communication ; Il s'agit en effet de la base du travail en équipe puisque notamment il est important que chacun sache sur quoi les autres travaillent.

 



5) Le respect des consignes


Ici on évoque surtout la connaissance et le respect des règles : Effectuer les tâches demandées, le respect de la hiérarchie, des collègues mais aussi du matériel.

Cela peut paraître un peu basique et évident mais c'est important de bien intégrer ce point car il s'agit de l'élément de base d'une bonne relation de subordination : employé / employeur.




6) La capacité à actualiser ses connaissances


Il s'agit en fait pou un salarié de maintenir son employabilité, réaliser une veille de ses connaissances :

  • Soit par le biais d'une formation en interne qui peut par exemple émerger d'une demande active du salarié dans le cas où il voit qu'il n'est plus à jour sur un sujet
  • Ou alors par le biais d'une autoformation pour maintenir à jour ses compétences en autonomie.


Ce point est important pour le recruteur puisqu'on est dans une monde qui évolue très rapidement et  les compétences doivent évoluer de pair avec l'environnement.

Donc un recruteur qui sait qu'un candidat est capable de s'autoformer, de prendre du recul sur ses compétences et d'être en mesure de demander une formation dans le cas où il sent qu'il n'est plus à jour et bien ce type de candidat va être prisé des recruteurs.

 



7) Le sens de la relation client


Alors cela implique un attitude souriante, connaissance des produits, fidélisation des clients : cerner leur besoin, satisfaire leur demande...

Évidemment si votre interlocuteur vous pose cette question cela indique que le service client est fondamental dans le poste visé ; Cela ne concerne donc pas tous les poste.

 



8) La prise d'initiative


C'est le fait de ne pas rester bloqué, prendre la décision nécessaire au bon moment : être proactif. Par exemple, si vous avez fini une tâche vous pouvez en profiter pour basculer sur une autre sans attendre passivement de nouvelles consignes.

Le recruteur considère l'esprit d'initiative comme un moteur de l'action et de décision, c'est donc un élément important pour lui.

 



9) La capacité à travailler sous pression


Alors globalement on parle surtout de gestion du stress ; Attention, ici on ne parle pas d’un chef vous hurlant dessus toute la journée (auquel cas ce serait une entreprise à fuir de toute évidence) mais travailler sous pression signifie simplement travailler dans des temps bien définis.

Quand un recruteur vous demande si vous êtes capable de travailler sous pression, il recherche avant tout une personne capable de rester calme mais réactive en cas de situations imprévues ; ne pas rester dépasser par les événements et proposer des alternatives.

= Pour résumer on parle surtout de la capacité à faire face à des situations ponctuelles un peu délicates.

 



10) L'investissement personnel


Alors ici le recruteur il souhaite sonder votre état d'esprit sur votre implication dans l'entreprise, il se demande par exemple si :

  • Dans le cadre d'un projet ponctuel est-ce que vous êtes capable de rester plus tard le soir sur 2 ou 3 jours de la semaine ?
  • Si on vous met sur un projet ou vous avez des lacunes techniques est-ce que vous allez prendre l’initiative de vous auto former rapidement sur 2, 3 soirs chez vous en vitesse pour être apte à mener à bien le projet ?

  



Pour finir voici une liste de qualités exigées selon le métier pour avoir un peu plus de concret sous les yeux pour associer des compétences à certains domaines d'activités.


Par exemple :

  • Votre capacité à vous organiser, votre autonomie c'est une compétence qui va être principalement attendue dans les domaines de la gestion, de l'administration et du commerce.
  • La capacité à travailler sous pression est une compétence très appréciée pour un poste de cadre mais aussi dans l'hôtellerie et la restauration.
  • Le respect des consignes sera exigé dans les secteurs : De l'industrie, du transport et de la santé.



Voir aussi comment répondre à la question "Pourquoi vous et pas un autre ?" en entretien d'embauche

 

COPYRIGHT AXEL ROBIN job-pour-moi.fr

>